samedi 1 mars 2014

Consom'action, décroissance, etc. #7 - Haul épicerie bio






Hello les curieux! J'espère que vous êtes en forme aujourd'hui parce que mon article est trèèèès long! On se retrouve aujourd'hui pour un haul un peu spécial à mes yeux puisqu'il concerne ma toute première visite dans une épicerie bio! Ben oui, on ne trouve quand même pas de tout sur mon petit marché adoré et puis je suis curieuse, vous le savez bien!


Avant toute chose, sachez que je ne donnerai pas le nom de l'épicerie dans laquelle je me suis rendue. J'ai beau m'épandre sur mon blog chaque semaine et même poster régulièrement des nouvelles photos de moi (ici), ou vous parler de ce que j'insère dans mon vagin (ici) ou encore vous montrer mes meubles (ici) - et même que ce sont les articles que vous avez le plus appréciés - vous comprendrez que je ne suis pour autant pas très chaude pour offrir mes points de chute en pâture.


Mais trêve de bavardages et voyons donc à quel point j'ai dévalisé l'épicerie (pas autant que je l'aurais voulu parce que mon portefeuille m'a heureusement rappelé à l'ordre - l'avantage d'éviter de payer par carte).



Voici tout d'abord une vue d'ensemble du méfait perpétré (oui méfait, j'ai quand même acheté des choses qui n'étaient pas de première nécessité).



1. Commençons par la tuerie des tueries, j'ai nommé les produits "Jean Hervé", et plus particulièrement la pâte à tartiner. Ce n'est pas donné, on est clairement dans le produit de luxe. "Malheureusement" pour moi, j'avais déjà eu l'occasion de goûter ces produits, impossible que ça reste un one-shot. Et pour tout dire, je cherche aussi désespéremment une pâte à tartiner bio que j'apprécie et pour l'instant, je n'ai rien trouvé d'autre (en attendant de trouver le temps d'en faire moi-même sans doute). J'ai pris deux variantes: une crunchy et une "sans lait". La crunchy est juste délicieuse, ni grasse ni lourde, avec le vrai goût du chocolat de qualité. Celle sans lait est aussi de grande qualité mais j'aime moins le goût. La crunchy, j'en rachèterai, c'est certain, mais je ne vais pas en manger tous les jours pour faire durer le pot le plus longtemps possible. 
Prix: 6,43 EUR (sans lait) et 5,84 EUR (crunchy)

Si vous voulez en savoir plus sur les produits Jean Hervé, je vous invite à visiter le site web: tous les produits possèdent une fiche détaillée que je trouve très bien faite, mais vous pourrez également en apprendre plus sur la société.






2. On fait encore dans le luxe là, avec ces pots qui fleurent bon les souvenirs d'enfance et qui contiennent, pour l'un, des violettes (à base de miel) et pour l'autre des bonbons au miel, mais carrément fourrés au miel! Un truc coulant, doux et sucré, je ne vous raconte pas! Pour ce qui est des violettes, elles sont délicieuses bien que le parfum soit moins prononcé que celui des violettes industrielles de mon enfance, mais il est vrai, plus délicat. On y pioche de temps en temps, on savoure et on y va à l'économie (de toute façon, si on en mange trop, on se blesse le palais dans tous les sens - vous sentez l'expérience vécue là, hein ;) )
Ces sucreries, on les doit à APIDIS, à l'origine une entreprise familiale spécialisée depuis plusieurs générations dans la production, le conditionnement et la commercialisation de miel d'origine biologique. Une grosse machine qui engrange aujourd'hui 13 millions d'EUR par an de chiffes d'affaires. Les bocaux que j'ai achetés sont commercialisés sous le nom "Gabriel Perroneau" qui était à la tête de la société jusqu'à son décès en juillet 2013 et qui avait lui-même créé Apidis en 1994. Prix: 4,56 EUR



3. Je n'ai pas encore eu l'occasion de vous le dire, mais j'adoooooooooooooooore les biscuits! Oui à ce point, c'est mon péché mignon: pour les fringales, avec le thé, quand j'ai envie d'un dessert très léger, etc. J'ai donc vite craqué sur ces biscuits au chocolat. Je trouvais le prix raisonnable pour le contenant, mais je dois avouer que j'ai été déçue par la taille des biscuits. Ils n'étaient pas minuscules, mais la photo est un rien trompeuse. Donc tout compte fait, c'est trop cher pour ce que c'est. Par contre rien à redire au niveau qualité, ils étaient très bons. La marque, Bonneterre, possède également son site web, vous n'y trouverez pas leurs produits (la société en commercialise 570), mais bien l'histoire de la marque et les points de vente en France, en Belgique et au Luxembourg. 
Prix: 2,71 EUR







4. Raaaaah les burgers de légumes *salive*! En curieuse que je suis, j'en ai goûté un nombre incalculables et il y a des jours où on se dit que la curiosité n'a pas que du bon. Ils sont carrément atroces ces burgers de légumes sous vide qu'on trouve partout. Je désespérais d'en trouver des mangeables, juste convenables, je n'en demandais même pas plus. J'aime ce qui est pané, j'aime les légumes, j'aime pas trop la viande (j'en mange une à deux fois par mois et encore, j'ai pris l'habitude de la remplacer par des lentilles, des pois chiches et des haricots qui pallient la perte de protéines de mon régime quasi végétarien - au passage supprimer ou réduire un maximum la viande de l'alimentation fait faire de sérieuses économies), donc burgers de légumes à la place: oui. Et ceux-ci sont divins, rien que de vous en parler, je salive, je suis en manque là. Il suffit de cinq minutes pour les réchauffer à la poêle. Vous pouvez les manger seuls ou accompagnés de tout ce qui vous plaira, selon vos goûts (ils sont aussi délicieux entre deux tranches de pain grillé, accompagné d'une tranche de fromage, par exemple. N'est-ce pas? ;)) Le prix est tout à fait raisonnable je trouve. On les doit à la marque De Paddestoel
Prix: 3,18 EUR


5. Un déo! Si vous me suivez, vous savez que j'en fais une petite obsession de trouver le déo "parfait", sans sels d'aluminium. J'ai même tenté de ne pas en mettre plusieurs jours d'affilée, c'était ici. Depuis ce pari fou, j'utilise le déodorant Natyr de chez Oxfam (dont je vous ai parlé dans le même article). J'adore l'odeur de ce déodorant à la cardamome et je ne compte pas m'en séparer, mais il n'est pas efficace à certains moment de mon cycle, ce qui, vous en conviendrez, est assez embêtant. Le déo que j'ai acheté est de la marque Lavera, une marque bio connue dans le petit monde de la cosmétique, mais que je découvre seulement.


Si vous n'aimez pas la rose, surtout ne l'achetez pas parce qu'il sent vraiment la rose. Il contient de l'alcool, il faut donc prendre garde à ne pas se faire mal. Ben oui, ne pas faire comme moi qui n'ai plus utilisé de déo à l'alcool depuis des lustres et qui s'asperge après s'être rasée les aisselles.... au secours, ça pique les aisselles, ça pique les yeux parce que ça pique les aisselles et on saute d'un pied sur l'autre en attendant courageusement que ça passe ^^ Mais malheureusement, au bout de cinq jours d'utilisation, je dois faire face à une belle irritation et des démangeaisons dues à l'alcool contenu dans le  déo. Je ne le rachèterai pas, mais j'essayerai sans doute un autre de la gamme (celui-là était le seul avec alcool me semble-t-il). 
Prix: 9,49 EUR



6. Restons dans les cosmétiques avec un dentifrice bio pour enfants, de la marque danoise Urtekram. Le loulou l'adore: il le trouve doux en bouche, à côté un dentifrice classique lui semble désormais agressif. Il se mélange délicatement à la salive et a un bon goût légèrement anisé. Pour avoir testé la version adulte (au thé vert, mais il existe plusieurs parfums), je peux vous dire que je partage tout à fait son opinion.
Prix: 3,41 EUR





7. J'ai également acheté du thé et des tisanes. Je suis une grande consommatrice de thés et de tisanes. Pourtant pendant longtemps, je n'ai aimé ni l'un ni l'autre. Or, ne buvant que de l'eau (ni café, ni sodas) c'est vrai que de temps en temps, j'aurais voulu  avoir autre chose à avaler, surtout en hiver (se gaver de chocolat chaud n'étant pas une option envisageable, nooooon!). 

Et c'est là que je vais faire une parenthèse pour vous confier à vous, les curieux, comment j'en suis arrivée à boire du thé... Il y a de cela quatre ans, je suis tombée sérieusement malade (à cause d'un médicament et d'un médecin qui a joué au savant fou):  mon corps a été mis à rude épreuve puisque tous mes organes vitaux ont été touchés, j'ai également perdu en partie l'usage de mes jambes et de mes bras et une grande partie de mes cheveux. Non les curieux, je ne dis pas ça pour faire pleurer dans les chaumières et faire de l'audience, vous allez comprendre après. Et ouiii les curieux aujourd'hui je vais bien, j'ai plein de cheveux, j'arrive à soulever mes Docmartens, à faire tourner le loulou de 18kg dans les airs (enfin non, là j'exagère) et tous mes organes vont bien (bon, le cerveau pas trop, mais c'est parce que je suis blonde). Bref, vous l'aurez compris, j'étais dans un très sale état et pour me remettre et bien il n'y avait rien d'autre à faire que d'attendre... de voir si j'allais me remettre. Ca c'était sans compter sur mon opiniâtreté, je n'allais pas laisser mon pauvre petit corps se débrouiller tout seul quand même! Donc, je me suis tournée vers une alimentation la plus saine possible (bien qu'elle n'était pas encore bio à l'époque) et vers des "trucs" lus dans des livres "sérieux". Par exemple, j'ai mangé énormément de poivre noir mélangé à du curcuma pour faire baisser les douleurs inflammatoires (oui ça a marché car quand j'arrêtais ce mélange, les douleurs revenaient et ce tant que je n'ai pas été complètement remise) et.... ben je vous le donne en mille, j'ai bu énormément de thé! Pas n'importe lequel: du thé vert. Minimum trois tasses avec une durée d'infusion de dix minutes (oui dix) comme indiqué dans un de ces ouvrages. J'y ai pris goût et depuis je ne démarre plus ma journée sans une tasse de thé vert (mais avec un temps d'infusion normale, il faut vraiment être désespéré pour boire du thé qui a infusé aussi longtemps). Avec cette parenthèse, vous comprenez sans doute mieux pourquoi j'insiste sur l'importance de l'alimentation et de sa qualité: j'ai moi-même pu constater l'effet qu'elle a eu sur mon propre corps et la manière dont elle a contribué à ma guérison (je ne dis pas qu'elle m'a guéri bien sûr, pas de raccourci, svp, mais qu'elle m'a fortifié, ça oui).

Mais quelle tartine! Il est temps que je retourne à mon panier en espérant n'avoir perdu personne en route. 

J'ai donc acheté, vous l'aurez compris, du thé vert! Ainsi qu'une boîte de tisane "Energie féminine" à l'hibiscus, extrait de racine d'angélique et gingembre (on y trouve aussi de la menthe poivrée, des feuillesde framboisier, de la cannelle, du gingembre, de la cardamome, des clous de girofle et de la réglisse - attention, la réglisse peut donner des palpitations). Au passage, j'aime beaucoup les boîtes de chez Yogi Tea, je les trouve jolies et il y a plein de choses à lire dessus!
Prix: 2,84 EUR la boîte

J'ai également acheté des infusions de la marque Piramide: saule, thym et tilleul. Pourquoi donc me direz-vous en curieux que vous êtes?

La sauge possède des vertus digestives et anti-infectieuses (entre autres car ses vertus semblent nombreuses). J'en bois quand je sens poindre le rhume, celui qui pèse sur les voies respiratoires et vous laisse un voile sur la poitrine. Effet garanti en 48 heures, sur moi en tous les cas. A chacun de tester et de se faire sa propre opinion. Attention à toujours bien se renseigner avant de consommer une nouveauté! Prix: 2,37 EUR
Le thym quant à lui aide à soigner les rhumes et la toux, je l'utilise quand j'ai des maux de gorge et il me soulage en 48 heures également (à condition d'en boire dès les premiers symptômes). Il possède bien d'autres vertus, mais là n'est pas le but de cet article. Comme pour la sauge, je vous invite à bien lire les instructions sur la boîte. Prix: 2,37 EUR

Enfin, le tilleul est connu pour ses vertus apaisantes notamment et j'en bois surtout le soir, quand l'envie m'en prend. Mais c'est surtout parce que j'aime son parfum et que j'évite d'ingérer de la théine le soir. Prix: 2,37 EUR

Et pour clôre le chapitre des eaux chaudes parfumées, je vous laisse une petite photo bonus de mon étagère à thés et tisanes.






Voilà pour cet énormissimme haul, j'espère qu'il vous a plu et qu'il ne vous a pas semblé trop long!

Je suis consciente que les prix de certains produits sont effrayants, surtout ceux des pots de pâte à tartiner. Mais son rapport qualité/prix est excellent, en ce sens, le prix ne me semble pas exagéré quand on voit combien coûte une bonne tablette de chocolat. Mais du coup, j'ai très envie d'essayer d'en faire moi-même, et c'est le comportement à adopter si on consomme bio au quotidien: acheter les matières premières et cuisiner un maximum soi-même. Je ne voudrais pas que certains en déduisent que consommer bio est hors de prix. Non, c'est comme dans tout, il y a les produits de base et les autres. Je vous ferai à l'occasion un haul après être passée au marché bio, pour que vous puissiez voir la différence et vous faire une idée de ce que je dépense pour une semaine de nourriture. 

Merci d'être passés me lire! Que votre weekend soit doux et n'oubliez pas d'être curieux!


Ness Butterfly
Mes Mots En Blog est aussi sur Facebook!

2 commentaires :

  1. Ton article a le premier mérite de m'ouvrir l'appétit! Entre les pâtes à tartiner, les burgers de légumes entre 2 tranches de pain ou les petits biscuits, mon estomac se manifeste...
    Je suis aussi curieuse de lire ton futur haul sur "les courses au marché bio"; j'avoue faire partie des gens pensant que le bio a encore un certain coût. Ca sera donc très instructif.
    Bref, le blog des curieux me rend curieuse et gourmande!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de voir que je suis capable d'ouvrir des appétits! :)
      Merci pour ton commentaire et je n'oublie pas le haul "marché bio", promis.

      Supprimer