dimanche 5 janvier 2014

Hors-série: Belle et Sébastien (cinéma)

 

La version 2013 

 

Bonjour les curieux! Je suis heureuse de vous retrouver pour ce premier article de l'année (année 2014 que je vous souhaite excellente!), qui plus est pour un article "cinéma" ce qui a quand même été plutôt rare par ici jusqu'à présent. Qui dit congés scolaires dit salles obscures, d'ailleurs c'est dans le même contexte que je vous avais parlé de Chimpanzés il y a plusieurs mois déjà.

Après Oscar le chimpanzé, voici Belle le chien donc. N'allez pas croire que c'est fait exprès, je ne compte pas égréner tout le bestiaire.

Bien que je sois toujours un brin dubitative, voire plus, face à un remake, un prequel, un sequel ou tout autre concept du même acabit, je dois dire que j'avais très envie de voir le Belle et Sébastien de Nicolas Vanier.

Parce que dans ma tête, Belle et Sébastien, c'est quand même ça:



Et dans la tête de la génération d'avant, c'est carrément ça:


C'est dire que ce film version 2013 a le potentiel d'attirer un large public et trois ou quatre générations en salle. De l'adulescent qui connaît encore tous les génériques de dessins animés par coeur, à la grand-mère encore secrètement amoureuse de Medhi (le Sébastien en noir et blanc de la version feuilleton) et qui va pouvoir le revoir quarante après, au loulou de six ans et demi qui n'avait jamais entendu parler de Belle avant ça (c'est qui Belle? Une princesse?).

Mais commençons par le commencement!


A l'origine...

 

A l'origine, Belle et Sébastien est un roman ou un scénario de Cécile Aubry. J'ai fouillé sur le net et c'est un peu comme l'oeuf et la poule, on ne sait pas qui est arrivé en premier. En tous les cas, Cécile Aubry rédigera au final six volumes du roman. 

Sébastien est un enfant né dans la montagne le jour de la Saint-Sébastien. Sa mère, inconnue dans la région, meurt en le mettant au monde. Il est alors recueilli par César et par sa petite-fille, Angelina. Le même jour naît Belle, un chien  des Pyrénées qui après être passée d'un propriétaire à l'autre se retrouvera seule dans la même montagne. Prise pour une bête sauvage et dangereuse, elle sera traquée par les villageois jusqu'à ce que Sébastien la sauve.

Cécile Aubry s'appelle en fait Anne-José Bénard, née en 1928 à Paris et décédée en 2010, elle a été écrivain, scénariste, réalisatrice. C'est son propre fils, Medhi El Glaoui qui jouera Sébastien dans la série télévisée et qu'on retrouve dans le film de Nicolas Vanier.

La série connut un grand succès jusqu'en 1970 et compta quand même trois cycles de treize épisodes chacun. Belle y sera interprétée par les chiens Flanker et ensuite Yalov.






Enfin, les Japonais en ont fait un dessin animé dans les années quatre-vingt. Cinquante-deux épisodes de vingt-quatre minutes diffusés à partir de 1983 en France et qui, personnellement, ont bercé mon enfance. Le générique dont je vous parlais plus haut était interprété par la chorale des Enfants de Bondy.





 

Le film de Nicolas Vanier

 

Nous revoici en 2013 et l'imagerie Belle et Sébastien version 21e siècle, ça donne ceci:




Déjà le chien, on fond, mais le petit garçon qui joue Sébastien, alors là... personnellement je le trouve craquant au possible. Sur l'affiche et dans le film aussi (ouf!).

 



Parlons-en du film, on est quand même là pour ça aujourd'hui.
Le pitch: Dans un petit village enneigé des Alpes, Sébastien, un enfant solitaire, rencontre et apprivoise le chien sauvage Belle.Cependant les hommes du village sont persuadés que Belle, qu'ils appellent "la bête" tuent leurs moutons et ils essayent de s'en débarrasser. La vie paisible du village est perturbée par l’arrivée des Allemands.Des clandestins passent dans les montagnes et les Allemands sont prêts à tout pour découvrir qui les fait traverser.

On y retrouve dans les rôles principaux: Felix Bossuet qui joue Sébastien, Tchéky Karyo dans le rôle de César et Medhi qui est André, un des villageois (Medhi c'est celui qui jouait Sébastien dans la série des années soixante, je le rappelle pour ceux qui se sont perdus en route). Quant à Belle, elle est jouée par Garfield (non pas le chat, ahahah! Oups pardon!).


Les deux Sébastien


D'un point de vue esthétique la réalisation est juste magnifique. Sans doute parce que Nicolas Vanier est avant tout explorateur et aguerri à la réalisation de documentaires "nature". Cependant, il existe une controverse à ce sujet, si vous voulez en savoir plus, cliquez ici.





Felix Bossuet est excellent dans son rôle et le duo qu'il forme avec Belle/Garfield est très crédible. Rien à redire sur Tchéky Karyo non plus. Par contre, j'ai eu du mal avec les acteurs qui jouent Angelina et le docteur Guillaume. Vous savez à quel point pour moi c'est difficile de "dire du mal", du moins dans certains domaines, en même temps, je ne vais pas vous mentir sur ce que je pense: je ne les ai pas trouvés très bons. Je les ai même carrément trouvés mauvais à certains moments. 

Heureusement, il y a de la magie dans ce film et il atteint très bien son objectif: jouer sur les émotions, faire fondre les coeurs et perler les larmes au bord des yeux. En tout cas, sur moi, ça a fonctionné!




Le loulou a beaucoup aimé aussi: Belle le chien, Belle la chanson, les paysages, l'histoire et aussi Sébastien-d'ailleurs-je-veux-la-même-coiffure-maman. Il a été tour à tour apeuré, amusé, touché. J'ai quand même dû régulièrement lui donner des explications pendant le film: 
  • Et c'est quoi ça comme animal?
  • Et pourquoi il y a des soldats?
  • Et qui a gagné la guerre?
  • Et est-ce qu'on les a punis les Allemands?
  • Et pourquoi les gens ils s'enfuient dans la montagne pour aller en Amérique? Ah c'est la Suisse? D'accord.
  • Etc.

Et puis, il y a l'après film, quand pendant deux jours tous les chiens ressemblent à Belle, du chihuahua au border collie.

Enfin, je voudrais partager avec vous la chanson titre de la BO. A la première écoute, elle m'a paru un peu kitch, un peu too much de mièvrerie. Mais finalement, maintenant je peux l'écouter en boucle des larmes dans les yeux. Elle a au moins le mérite de nous faire découvrir la chanteuse ZAZ dans un registre plus posé. Il ne s'agit pas d'un titre original, mais de la reprise de la chanson d'origine de la série.




J'espère que mon article vous a plu! Je vous laisse avec la bande-annonce du film pour terminer!





Merci d'être passés par ici =)
Que votre weekend soit doux et n'oubliez pas... soyez curieux!

Ness Butterfly
Mes Mots En Blog est aussi sur Facebook!

4 commentaires :

  1. Aaaaah.... Belle et Sébastien... Que de souvenirs de mon enfance... Je me voyais bien gambader dans la montagne avec un tel chien! *** soupir ***
    Je ne me risquerai pas à aller voir le film au cinéma (rien que d'entendre la bande annonce, je trouve ça émouvant), mais il a l'air très bien ficelé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu peux risquer, c'est un film familial ;)

      Supprimer
  2. Perso j'ai beau être de 1990, mes souvenirs à moi, ce sont les VHS de la vieille série en noir et blanc ! Ils sont toujours chez ma Mamie et je les regardais avec plaisir et avidité à la fin de chaque épisode ! Le film de Vanier est bien tentant, j'aimerai bien y emmener ma grand mère du coup =) Merci pour ton post !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouettes souvenirs dis-moi! Ca serait donc un beau moment de partage avec ta mamie d'aller voir ce film je pense. Est-ce que elle aussi craque sur Medhi??? Parce que ma mère, je ne te dis pas.... :p

      Supprimer